Logo Ordinateurs–de–Vote.org Citoyens et informaticiens
pour un vote vérifié par l'électeur

Accueil du site > Local > Boulogne-Billancourt > Tract-pétition : Savez-vous que vous allez voter avec un ordinateur (...)

Tract-pétition : Savez-vous que vous allez voter avec un ordinateur ?

4 mars 2007

Le voici, sous 3 formats différents. Version pour Boulogne-Billancourt, facile à adapter pour d’autres villes.

(mis à jour le 22 mars 2007)

©© BBtransparence - dernière modification : dimanche 10 décembre 2017.

9 Messages de forum

  • Je suis à Sèvres et le vote est prévu par ordinateur.
    Je veux absolument voter par bulletin.
    Que dois je faire ?

    Répondre à ce message

    • malheureusement, vous n’avez pas le choix.

      Répondre à ce message

    • Oui je le sais et je suis contente enfin on avance en FRANCE - IL NE FAUT PAS ETRE JEUNE dans sa tete pour faire une petition et demander a nouveau du papier - 1 le papier les pauvre arbre - 2 j’ai 67 ans - et je veux voter sur machine - Depuis 1969 que l’autorisation est signé et enfin elle voit le jour - Vivement des reformes tres rapide avant que je ne sois plus là pour mes enfants et petits enfants - Savez vous que la circulaire a été signé par la personne qui c’est fait voler son ordinadeur (soi-disant) a "desir d’avenir"- VIVE LA MACHINE que j’ai pu aller faire fonctionner vendredi dernier a ma Mairie pour voir le fonctionnement - le PS n’est pas content soi-disant, mais c’est eux qui ont signé la circulaire - et de plus ils ne pourront plus triché.

      Répondre à ce message

      • Je n’ai compris, vous soutenez ces machines Mme de 67 ans, ou c’est de l’ironie ?

        Etes vous inconsciente ?
        Un progrès ? Où est le progrès ? Une avancée ? Où est l’avancée ?

        1 - le papier les pauvres arbres !
        Les ordinateurs de vote sont bien moins écologiques que les bulletins papier ! Contrairement à une croyance populaire, les forets français sont sous exploité au point qu’elles prennent 2% de surface supplémentaire chaque année et du papier recyclé n’utilisant aucuns produits blanchissant, n’à aucun impact sur l’environnement. Par contre, les micro composants des ordinateurs, avec leur lots de métaux rare, de gaz rare, de substrats et j’en passe, sont eux, infiniment polluant lors de leur fabrication, sans compter la consommation d’énergie à leur usage.

        2 - vous voulez voter sur une machine ? Moi je veux contrôler l’élection par moi même. Pouvoir dire avec certitude regardant dans le blanc des yeux ceux des citoyens ne partageant pas mes opinions, ni mon vote, « c’est la volonté du Peuple ».
        Je ne veux pas douter lorsque je subi les décisions de nos élus. Je ne veux pas avoir à penser, que ces élus ont falsifié les résultats. Je veux me dire lorsque je subis une décision gouvernementale que je ne désire pas « c’est la volonté du peuple » et non « c’est la volonté des dictateurs qui falsifient les urnes ».

        3 - permettez moi d’ajouter un troisième point, ces machines sont hors de prix ! Le prix dans l’hypothèse même ou ces machines ne seraient pas truquées, le prix pour découvrir un résultat quelques heures plus tôt, mais qu’elle gaspillage d’argent publique ! Des millions jeté par les fenêtres oui !
        Il suffirait simplement de fabriquer des bulletins papier réinscriptible, il suffirait de ne pas jeter les bulletins d’une élections à une autre ou il suffirait même de produire des bulletins en métal numéroté, chaque n° coresponsable selon les élections à un candidat, pour que ces même bulletins magnétique soient d’une élections à une autre réutilisé et que de fait il n’y ai même plus la nécessité de dépenser du papier !

        Se n’est pas le papier qu’il faut conserver, c’est notre possibilité de vérifier par nous même, d’organiser par nous même ces élections. Donc, pas d’ordinateurs de vote !

        Alexandre

        Répondre à ce message

      • Madame,
        Vous êtes inconsciente d’être pour le vote électronique. Je suis informaticienne et justement, je crie au scandale.
        Nos votes peuvent être détournés, perdent leur confidentialité. La preuve flagrante en regardant la vidéo de i-tele.
        Avoir 67 ans et aimer les avancées technologiques, c’est bien, mais avant tout il faut connaître toutes les failles de ce système.
        Le vote papier est le seul garant de notre démocratie, tous les informaticiens le savent.
        Regardez aux USA, pourquoi G. Bush a été élu ?? A cause de ces machines. 1 million de voix à Al Gore ont été volées par Bush.
        Alors non, Madame 67 ans, ce n’est pas ringard de faire une pétition contre le vote électronique.
        Au contraire, je trouve qu’il n’y a pas assez de signatures à ce jour.

        Répondre à ce message

      • Réponse à Josée, 67 ans. Votre discours est incohérent mais je vais essayer d’en extraire quelques points pour vous répondre.
        Vous dites que "enfin on avance en FRANCE" : la France est très dynamique et très avancée en matière d’usage informatique, d’utilisation Internet comme de tous progrès technologiques en général, puisque la recherche scientifique en a fait un des pays qui maîtrise la haute technologie (TGV, AIRBUS, ARIANE pour ne citer que les plus connus) ; ce n’est donc pas l’adoption d’ordinateurs de vote qui va constituer une avancée technique d’envergure ! Ordinateurs de vote qui ne sont d’ailleurs que des boîtes à composants électroniques très simples...trop simples -justement- d’accès. Cet accès si simple permet justement à tout informaticien averti (et ils sont légion dans notre pays) qui disposerait des codes sources, de procéder à des modifications des programmes et vous faire voter pour le candidat X alors que vous avez validé le candidat Y, sans que personne n’y voie du feu. Ou est l’avancée quand on constate qu’une partie de la maîtrise et du contrôle des opérations de vote lui échappent au profit de sociétés privées (impossibilité de disposer des codes sources qui ne sont pas communiqués) ? Ceci est contraire au Code Electoral, car les organisateurs (Ministère de l’Intérieur, Préfets, Maires)et les contrôleurs du scrutin (bureaux de vote, président, assesseurs...) qui ne sont pas informaticiens n’auront pas accès à tous les éléments du vote qu’il sont censés surveiller et garantir. Mais de plus, si la France a toujours été tournée vers le progrès technologique, elle ne doit pas en abandonner pour autant sa vigilance sur le respect de la démocratie et de la liberté, ce qui a de plus en tendance à se produire insidieusement, volontairement ou pas. Les organisations visant à faire respecter nos droits (CNIL, CSA, Commissions de Contrôle diverses...) disposent de moins en moins de moyens et/ou sont de moins en moins actives et efficaces. Nous subissons de plus en plus un recul démocratique et de nos libertés. Nous ne voulons pas ressembler à des pays comme les USA ou l’on peut vous emprisonner sans jugement pendant des années sur simple dénonciation vague et pour des raisons soi-disant anti-terroristes parfois nébuleuses(Patriot Act) ou comme la Chine ou la Russie où les journalistes qui critiquent le pouvoir sont assasssinés ou emprisonnés. La mise en place de ces machines, sournoise puis imposée de force, sans débat démocratique, est donc une atteinte grave à notre démocratie. Si vous voulez vivre dans un pays totalitaire, libre à vous, mais libre à nous de nous battre pour conserver nos droits. Votre diatribe ne tient donc pas une seconde.
        Par ailleurs vous mettez en cause un parti politique qui, à ma connaissance, n’est pas le seul à contester ces machines, mais la mise en cause de ce parti vous situe vous-même politiquement. Vous réagissez de manière subjective donc, non par raison, mais par idéologie. Puisque vous avez placé ce sujet grave sur le terrain politique alors qu’il n’est pas plus de droite que de gauche, je puis en déduire approximativement vers quel bord politique vous penchez. Je constate donc que le seul parti politique qui ne conteste pas les machines à voter est précisément l’UMP, celui-la même dont les membres ont réactivé sans tambour ni trompette ce processus il y a 3 ans, que les communes qui l’ont imposé aux citoyens sans concertation démocratique sont dirigées majoritairement par des maires issus de ce parti, que les deux départements où ils ont été le plus mis en place sont les départements dirigés de (très) près ou très proches du ministre qui a lui-même décrété l’autorisation. Aucune conclusion ne doit néanmoins être tirée de cette coïncidence. Je remarque enfin que l’opposition à ces machines, au lieu de créer le débat républicain, attise une agressivité sans commune mesure avec la ...mesure. Cela est-il révélateur de quelque chose dont on ne voulait pas débattre sur la place publique ? Et dans ce cas, essaie t-on de cacher quelque chose et pourquoi ?
        Sans rentrer dans le détail technique et l’informatique qui peuvent vous échapper comme à tout un chacun, ce n’est pas une critique, pourquoi ne vous êtes vous pas posé la question de savoir pourquoi la plupart des pays qui ont instauré un tel système, reviennent sur cette décision (USA, BELGIQUE, IRLANDE...) même au prix de coûts importants (60 millions d’euros pour l’Irlande) et que d’autres l’ont rejeté définitivement (ITALIE...) ?
        Dans un pays comme le notre où l’ont est si prompt à dégainer la volonté d’imiter des pays étrangers dans des domaines sociaux, économiques en proposant "si ça marche chez eux, pourquoi ne pas essayer chez nous", pourquoi ne pas faire la même chose et dire "si ça ne marche pas chez eux, pourquoi essayer chez nous" ?
        Enfin vous accusez un parti politique de tricherie dans les élections...je suppose que vous avez de bonnes raisons (et de preuves) pour avancer de tels propos dont vous êtes libre, mais aussi responsable, pour le cas ou ce parti décidait de vous poursuivre en diffamation publique.

        Répondre à ce message

    • Je suis à sèvres et je ne me doutais pas de la mise en place du vote
      electronique ( j’ avais du l’oublier )
      Je suis scandalisé eu égard aux manipulations possibles et ne puis rien faire .
      Pour ma part peu m’importe que l’on sache pour qui je vote,
      l’important pour moi est que mon vote soit attribué au candidat
      que je souhaite et là ??????????? sans aucune arrière pensée, je ne suis pas à même
      d’affirmer la droiture des machines ou de leurs commenditaires.

      Max C

      Répondre à ce message

  • ecrire sur le proces verbal le jour du vote ? 18 avril 2007 14:38, par Citoyen de Boulogne Billancourt

    Je suis convaincu du danger des machines à voter.
    - Manque de transparence
    - Risque de fraude

    Sans oublier que les lieux de dépouillement sont des endroits d’échanges entre citoyens. Avec le vote électronique, les citoyens ne viendront pas voir des résultats instantanés qu’ils pourront voir à la télévision.

    J’ai voté la pétition.
    On m’a parlé d’une autre façon d’agir : Ecrire son opposition sur le procès verbal le jour du vote.
    J’aimerai avoir des renseignements à ce sujet.
    Y a-t-il un texte type reprenant les différents points contre les ordinateurs de vote ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article


Suivre la vie du site Syndication/fil RSS 2.0 (explications) | Plan du site | Espace privé | SPIP