Logo Ordinateurs–de–Vote.org Citoyens et informaticiens
pour un vote vérifié par l'électeur

Accueil du site > Actions > AMGVF 2006 > Table ronde : machines à voter

Table ronde : machines à voter

18 avril 2006

Première table ronde : “La machine à voter, retour sur la pratique de quelques villes.”

L’expérience de deux villes françaises ayant opté pour l’un des quatre modèles de machines agrées par le ministère de l’Intérieur. La pratique du vote électronique en Belgique. L’intervention du webmestre de ce site.

##macro#audio_expl##


Autres tables rondes et interventions : cliquez ici.

- Introduction (en cliquant sur bas-débit, vous enchaînez automatiquement l’écoute de tous les sons).

Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
Haut-débit :

- Ville de Brest :
  • Alain Masson, Premier Adjoint au Maire de Brest. Transcription. A nouveau cette subvention de 2000€/machine que le Ministère de l’Intérieur ne comprend pas non plus, et que les services municipaux de Brest n’ont pas pu nous expliquer dans le passé. Nous avons demandé des précisions à M.Masson.
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :
  • Hervé Palisson, Directeur de France Election/Nedap. Concernant le chiffre de 20 000 bureaux de vote équipés (la présentation powerpoint donne le chiffre très précis de 25 676, et la brochure publicitaire distribuée lors de la démonstration donne à la fois les deux chiffres de 25 000 et 30 000), il faut comprendre le nombre de machines vendues. Le terme “bureau de vote” est ambigu : il peut désigner l’endroit physique, ou alors le vote d’une liste électorale. Les Pays-Bas représentent l’essentiel, l’Allemagne 3 000, la France 750, et les entrepôts irlandais comptent pour 7 500...
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :
  • question n°1 : “Est-ce que tous les électeurs ont voté avec ce système à Brest ?”
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :
  • question n°2 : “Faut-il une seule machine par bureau de vote ?”
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :

- Ville de Vandoeuvre-les-Nancy : Olivier Simon, Directeur Général Adjoint des Services.

Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
Haut-débit :
  • question de Pierre Muller : “Vous avez employé plusieurs fois le mot sécurité, pouvez-vous définir ce que vous entendez par là ?”
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :

- L’exemple de la Belgique : François Sancho, société Bull.

Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
Haut-débit :
  • Kommer Kleijn, représentant l’association de citoyens belge PourEVA, apporte la contradiction : stagnation depuis 1999, présence d’un mouvement citoyen, coût extrêmement élevé, remise en cause par 3 des 4 partis francophones. Une voie envisagée : la simple automatisation du dépouillement par lecture optique.
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :
  • Chantal Enguehard, représentant SPECIF (chercheurs en informatique) rappelle la la position de l’ACM ("Association for Computing Machinery", la plus importante association mondiale d’informaticiens), position qui condamne toutes les machines actuellement autorisées, faute de "trace vérifiée par l’électeur".
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :

- L’impossible contrôle citoyen : Pierre Muller, webmestre de ce site. Présentation de l’association, et de sa démarche d’aller voir ce qui se fait à l’étranger : Belgique, Irlande (où une commission indépendante a été “incapable de recommander” l’usage de machines Nedap), USA et Québec. La particularité du vote électronique le différenciant des autres systèmes informatiques : l’impossibilité de vérifier son comportement. Sondage dans le public.

Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
Haut-débit :
  • (réaction dans le public) rappel que la confiance est de toute façon nécessaire, même en vote “papier”, comme par exemple pour les procurations ou les électeurs qui apportent leur enveloppe déjà préparée. Puis France-Election nous accuse de désinformation (notre réponse), et donne sa vision de la situation irlandaise. Dans la réponse de Pierre Muller, “un ordinateur qui lirait tous vos courriers électroniques”, aurait du être “un ordinateur qui lirait tous les courriers électroniques de tout le monde”.
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :
  • M.Masson (Brest) rappelle les diverses vérifications effectuées (tests avant élection et contrôle par la commission électorale). Transcription.
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :
  • Chantal Enguehard (SPECIF) explique à M.Masson que les attaques sont généralement internes, et que les vérifications sont inopérantes. D’autre part, elle propose de placer des imprimantes de bulletins dans les isoloirs (pour les candidats n’ayant pas les moyens financiers de les faire imprimer), et de faire des campagnes d’incitation à participer au dépouillement.
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :
  • M.Sancho précise que le code source est libre d’accès en Belgique.
    Bas-débit :Écouter avec RealAudio Player.
    Haut-débit :

P.-S.

Autres tables rondes et interventions : cliquez ici.

Pour le moment, ce n’est pas vraiment un podcast : il n’y a rien de prévu pour télécharger sur son baladeur.

©© ordinateurs-de-vote.org - dernière modification : samedi 25 novembre 2017.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site Syndication/fil RSS 2.0 (explications) | Plan du site | Espace privé | SPIP