Logo Ordinateurs–de–Vote.org Citoyens et informaticiens
pour un vote vérifié par l'électeur

Accueil du site > Temporaire > Foire Aux Questions > Questions fréquentes > En quelques mots, quels problèmes pose le vote électronique (...)

En quelques mots, quels problèmes pose le vote électronique ?

20 septembre 2007

- Il est invérifiable : l’électeur ne peut pas vérifier si son vote est correctement enregistré.
- Il est opaque : le logiciel est protégé par le secret industriel. Seuls des informaticiens pourraient comprendre son fonctionnement.

  1. Il est invérifiable : les votes ne laissent aucune trace physique. L’électeur ne peut pas vérifier si son vote est correctement enregistré : il ne voit pas les électrons se déplacer dans la mémoire informatique. L’électeur ne sait pas non plus si cette mémoire n’est pas altérée d’ici le dépouillement. Personne ne vérifie si le logiciel qui s’occupe de ces tâches est bien celui qui est censé être dans l’ordinateur de vote.
  2. Il est opaque : on ne connaît pas le fonctionnement du logiciel qui enregistre et compte les votes, car il est protégé par le secret industriel. C’est comme si, à la fin d’un vote traditionnel, on confiait l’urne à une entreprise privée qui emporterait les bulletins pour les dépouiller sans que quiconque puisse y jeter un oeil. On ne connaît même pas le résultat détaillé de la procédure d’agrément$L.
  3. Seuls des informaticiens pourraient comprendre son fonctionnement. En imaginant que le logiciel soit public, ils seraient les seuls en mesure de le comprendre (mais y chercher un comportement frauduleux soigneusement dissimulé est très difficile, voire impossible). Ils sont seuls à savoir comment vérifier ce que contient chaque ordinateur de vote le jour de l’élection (mais le vérifier exhaustivement est irréalisable en pratique).
©© ordinateurs-de-vote.org - dernière modification : samedi 24 juin 2017.

Suivre la vie du site Syndication/fil RSS 2.0 (explications) | Plan du site | Espace privé | SPIP